La Franche-Comté est une ancienne région de l’Est de la France, composée de quatre départements : le Doubs, le Jura, la Haute-Saône et le Territoire de Belfort. C’est l’une des région les moins peuplée avec près de 1,2 millions d’habitants. Cette région est l’une des rares qui a su garder ses contours historiques et une forte identité comme en témoigne la diversité et la qualité de sa nature, son environnement. C’est un paradis du tourisme vert, en effet, les espaces verdoyants recouvrent près de la moitié du territoire. Entre bleu et vert le territoire se partage ces deux éléments car la région dispose de 350 kilomètres de cours d’eau navigables, plus de 80 lacs et des milliers d’étangs. Les saisons sont fortement marquées par le climat qui favorise le tourisme, en effet, par exemple, le printemps est favorable aux randonnées, l’été au sport nautique, l’automne aux balades dans des paysages somptueux aux couleurs de la saison, et l’hiver pour le ski et les parcours en raquette. La Franche-Comté c’est par conséquent une terre généreuse, ses produits qu’elle fabrique et cultive sont identitaire de la région. Grâce à ses élevages, la région a su développer ses traditions de fromages et de charcuteries.

La région bénéficie d’une position stratégique, par sa place au coeur de l’Europe, et de ce fait à proximité direct avec l’Allemagne, la Suisse, et les Pays de l’Est. Avec sa plateforme multimodale c’est un flux international. La région est marquée par l’industrie, qui est notamment connue pour son savoir-faire traditionnel adapté aux technologies innovantes. Franche-Comté c’est également un patrimoine architectural de qualité, de nombreux hôtels intimes et châteaux uniques composent la diversité des hébergements charmants.

 

Concernant le marché immobilier, les prix sont en baisse avec un taux d’intérêt très bas. Avec les prêts à taux zéro on retrouve une augmentation des primo-accédants, les acheteurs sont de plus en plus nombreux. Avec un prix médian au mètre carré de 1620 € pour l’ancien et 3050 € pour le neuf dans la capitale de la région, les prix sont accessible et permettent aux investisseurs de faire des bonnes affaires. Ce sont les studios qui dominent le marché, en effet, la demande locative prise fortement ce type de bien notamment à Besançon avec les étudiants. 75% des locataires cherchent à vivre dans le Doubs avec un loyer moyen de 500 €. La loi PINEL permet d’effectuer quelques ventes dans le neuf, tant bien que mal, car presque deux fois plus cher que l’ancien.

Certaines villes sont à privilégier pour un investissement plus rentable, par exemple Besançon, ville de près de 120 000 habitants, au pied du Jura, la ville est composée de maisons en pierres bicolores. Son hypercentre est fortement prisé notamment pour son riche patrimoine offrant un cadre de vie de qualité, elle offre une mobilité efficace grâce à son réseau de transport en commun dense. Sa rentabilité locative moyenne est estimée à 7,13%. Les quelques villes proche de Besançon restent intéressantes pour un investissement mais en globalité la capitale reste plus attrayant.