Investir dans un appartement

Les avantages et les inconvénients ?

En règle générale, les appartements allant du T2 au T5 (de 27m² à 79m²) sont les investissements les plus rentables pour les bailleurs car ce sont des biens avec une forte demande locative. Grâce à cela, votre investissement vous apporte des revenus complémentaires qui peuvent vous aider à préparer votre retraite et diversifier votre patrimoine.

Eldl4we4uu

Les cibles intéressées

Ce type de logement intéresse différentes cibles : les colocations d’étudiants, les jeunes couples ou familles. Pour les colocations, les vacances locatives et le taux de rotation des locataires sont plus fréquents que les autres catégories. Pour les jeunes couples et familles, les départs des locataires sont beaucoup moins risqués et fréquents. Si vous recherchez à ce que vos locataires restent le plus longtemps possible dans les lieux, il est donc préférable d’investir dans des appartements avec une grande superficie qui conviendront mieux aux jeunes couples et familles.

Un appartement vide ou meublé ? Neuf ou ancien ? Les régimes de fiscalité diffèrent mais ils restent dans ces différents cas avantageux pour vous en tant que propriétaire.

Un appartement vide ou meublé ?

Si vous choisissez une location vide, vos loyers sont déclarés sur vos revenus fonciers et 2 options se présentent : le régime réel ou le régime micro-foncier lorsque vos loyers sont inférieurs à 15 000€ par an. Ces deux statuts vous permettent de déduire vos charges de vos impôts sous certaines conditions.

Concernant la location meublée, vous pouvez choisir entre le statut de loueur en meublé non professionnel (LMNP) lorsque les loyers perçus par le propriétaire sont inférieurs à 23 000€ par an. Vous avez également le choix avec le statut de loueur en meublé professionnel (LMP) dans le cadre d’une location à titre professionnelle (bureaux, commerce) en s’immatriculant au Régime du Commerce et des Sociétés.

Renseignez-vous sur la location meublé ici

Qlfmkfzsbz
Eldl4we4uu

Un appartement neuf ou ancien ?

Si vous choisissez une location vide, vos loyers sont déclarés sur vos revenus fonciers et 2 options se présentent : le régime réel ou le régime micro-foncier lorsque vos loyers sont inférieurs à 15 000€ par an. Ces deux statuts vous permettent de déduire vos charges de vos impôts sous certaines conditions.

Concernant la location meublée, vous pouvez choisir entre le statut de loueur en meublé non professionnel (LMNP) lorsque les loyers perçus par le propriétaire sont inférieurs à 23 000€ par an. Vous avez également le choix avec le statut de loueur en meublé professionnel (LMP) dans le cadre d’une location à titre professionnelle (bureaux, commerce) en s’immatriculant au Régime du Commerce et des Sociétés.

Renseignez-vous sur la location meublé ici

Certains inconvénients ...

  • Il faut savoir gérer les relations avec les différents locataires et copropriétaires de l’immeuble
  • Comme c’est le cas dans d’autres types de logement, si les locataires louent le bien sur du moyen/long terme, en tant que propriétaire vous devez prévoir des travaux d’entretien pour garder en état le bien.
  • Qlfmkfzsbz

    Découvrez dès à présent nos projets en cours

    Appartement T3 Vieux Nice en location mixte

    Nice, 06300
    Rentabilité
    Location saisonnière
    Emplacement
    Vieux Nice
    Fiscalité réduite
    Travaux

    Maison 4 pièces à travaux Lomme Lille

    Lille, 59160
    Secteur
    Euratechnologies
    Colocation
    Rentabilité plus élevée
    SCI à l'IS
    Fiscalité

    Appartement neuf T2 Villeneuve d'Ascq 1

    Villeneuve-d'ascq, 59491
    Défiscalisation
    Loi Pinel
    Mobilité
    Transports en commun
    Ecologique
    Normes RT2012